Afin de faciliter le quotidien des personnes suivant un régime spécifique : végétarien, végétalien, sans gluten, réduit en sel, sans lactose, sans allergènes …
L'Eau Vive Bidart propose toute une gamme de produits et de marques. Nous vous accompagnons dans votre démarche avec la permanence d'une nutritionniste 2 jours par semaine, nous contacter pour connaître les jours et les horaires.  
 
Quelques régimes alimentaires particuliers :
 
Le végétarisme
Pour des raisons diverses telles que respect environnemental,  souci d’éthique (se nourrir sans faire souffrir par exemple, ou parce que ce type d’alimentation autorise la survie d’un nombre maximal d’humains sur terre)  attirance  personnelle (certains éprouvent du dégoût pour la chair animale) conviction qu’il est meilleur  pour la santé d’éviter les protéines animales sachant que les déchets de leur métabolisme sont particulièrement acidifiantes pour l’organisme, que leur consommation favorise l’excès d’acide urique, et de  cholestérol LDL , celui qui se dépose sur les artères, en raison des graisses saturées qu’elles contiennent, qu’elle prédispose aux putréfactions intestinales, au cancer du côlon etc…certaines personnes préfèrent se nourrir  de légumes et de fruits, de protéines végétales (faut-il les nommer ?) contenues dans les céréales, les légumineuses, les fruits secs oléagineux,  les algues, le pollen, la levure de bière, et de sous-produits animaux : œufs, fromage, laitages ...
Une part d’entre elles tolèrent  la consommation de poisson
 
 
Le végétalisme
A la différence du précédent il s’agit d’une alimentation intégralement à base de végétaux excluant tous les produits et sous-produits d’origine animale.
Les adeptes de ce régime sont moins répandus.
Il demande une bonne connaissance de la composition des aliments et des associations nécessaires pour équilibrer la ration alimentaire en protéines et apporter quotidiennement   tous les acides aminés essentiels(faut-il développer ?) 
Il peut être facteur de carences notamment en vit B12 que l’on ne trouve que dans le règne animal, indispensable entre autres à la synthèse de l’hémoglobine,  avec des risques d’anémie donc, et de déficience du système immunitaire par carence en fer
 
Le régime sans gluten
S’adresse impérativement aux personnes atteintes de maladie coeliaque, souvent par prédisposition génétique, une pathologie inflammatoire auto-immune qui s’attaque à la muqueuse de l’intestin et en détruit les villosités, en réaction à la gliadine, la fraction protéique du gluten 
Il nécessite l’éviction de toutes les céréales contenant du gluten : blé, orge, avoine, seigle, épeautre, kamut et autorise la consommation du riz, maïs, millet, sarrasin, quinoa
Le petit-épeautre ou engrain  n’en contient  qu’une faible proportion, mais les personnes  véritablement atteintes de cette maladie (faut-il en spécifier les symptômes) n’en peuvent tolérer la plus infime particule, un simple contact suffisant à générer des symptômes manifestes.
C’est un régime à suivre définitivement.
 
Dans notre rayon sans gluten, retrouvez toute la gamme Schar. 
 
Gammes des produits sans gluten Schar
 
 
Toutefois il semble que le gluten favorise la perméabilité intestinale et qu’un nombre croissant de personnes développent une sensibilité chronique à cette protéine, se traduisant par différents symptômes tels que troubles intestinaux, maux de têtes, douleurs articulaires, fatigue…leur état s’améliorant quand ils cessent d’en consommer.
Les modifications chromosomiques des céréales du fait de leurs hybridations répétées seraient en cause, nos enzymes ne pouvant plus les identifier
 
Le régime sans lait
Le lait peut être à l’origine de différents problèmes de santé.
Il peut s’agir d’une intolérance au lactose, le sucre du lait, en raison d’une déficience de l’enzyme qui sert à le digérer : la lactase.
En principe présente chez le nourrisson et l’enfant en bas âge, elle n’est plus utile après le sevrage chez les mammifères et peut décroître ou disparaitre en avançant en âge.
 
Ou d’une allergie provoquant une réaction de défense anormale du système immunitaire en présence d’une ou  plusieurs (alfa lactalbumine, bêtalactoglobuline, caséine)  des protéines du lait de vache essentiellement, mais aussi d’autres laits animaux ;
Le lait de jument, le plus proche au niveau de sa composition du lait maternel, peut être toléré
et parfois le lait de chèvre. 
En cette circonstance,  y compris chez le nourrisson, par exemple en cas d’eczéma, on procède à l’éviction de tous les aliments à base de lait, fromage, yaourt, crème… que l’on remplace par des « laits » végétaux préparés à base de légumineuse (soja) de fruits secs oléagineux (amandes, noisettes, sésame) de céréales (avoine , riz, épeautre quinoa)
Toutefois ils sont carencés en certains acides aminés et minéraux.
 
Par ailleurs la suppression ou la diminution des produits laitiers est reconnue pour  améliorer les problèmes de la sphère ORL, mucus, encombrement des bronches, les ballonnements et douleurs abdominales, certains dérèglements hormonaux comme le syndrome prémenstruel ou les kystes…en raison de  l’information hormonale qu’ils véhiculent, les douleurs ou déformations articulaires (le calcium dont ils sont riches étant mal assimilé),  la prise de poids (le lactose est un sucre  dont la digestion nécessite une grosse demande insulinique).…
Riches en graisses saturées ils surchargent le foie.
Entraînant la perméabilité de l’intestin grêle, ils favorisent les phénomènes inflammatoires.
Pour cette raison l’éviction du lait et du gluten sont souvent croisées.
 
Article rédigé par Christine Agut naturopathe, conseillère en nutrition. 
Christine Agut propose des cours et ateliers d’information sur la nutrition. Vous pouvez la contacter par email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.